100 fables de La Fontaine les plus célèbres

Unabridged Audiobook

Written By: Jean De La Fontaine

Narrated By: Valérie Théodore

Publisher: Compagnie du Savoir

Date: December 2015

Duration: 1 hours 58 minutes

Summary:

Petits ou grands, nous avons tous en tête des fables de La Fontaine : « le corbeau et le renard », « la cigale et la fourmi », « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf », « le chêne et le roseau », « le lièvre et la tortue » et tant d'autres. Chacune de ces fables est une petite histoire, avec des mots simples, et contient des vérités qui servent de leçons. Il y a un peu de nous, un peu des autres, un peu de tous, dans chacune des fables. Elles nous parlent, nous nous y reconnaissons. Elles croquent avec humour et finesse nos mœurs et nos faiblesses, nos travers et nos défauts, nos petites lâchetés comme nos grandes vanités. Les puissants qui nous gouvernent ne sont pas épargnés, tout autant que tout un chacun. Comme le dit si bien l'auteur, Jean de La Fontaine, « tout parle en mon ouvrage, et même les poissons, ce qu'ils disent s'adresse à tous tant que nous sommes ; je me sers d'animaux pour instruire les hommes ». La brièveté, cette simplicité magnifique, est l'âme du conte. La structure de chaque fable est simple : le récit, une description, un discours ou un dialogue, une action, une peinture des caractères, et la moralité. Les fables existent depuis la plus haute antiquité. Aujourd'hui encore, les fables de La Fontaine nous parlent par leur justesse et leur universalité. La Fontaine a réussi à faire entrer l'univers entier dans ses fables : « la nature entière, la nature morale et la nature physique, les animaux, les hommes, les femmes et les dieux, le ciel et la Terre, l'histoire et la mythologie, la politique, la religion, la philosophie ; c'est une ample comédie à cent actes divers ; on y trouve comme dans le drame, la mise en scène, le dialogue, les passions et les caractères ; c'est un miroir du monde sous une optique réduite, et tout ce qui intéresse l'homme vient s'y refléter ». Fénelon l'a pleuré a sa mort, en 1695, et s'est consolé ainsi : «  Jean de La Fontaine vit tout entier dans ses immortels écrits, il appartient aux siècles modernes pour toujours. »

Genres: